diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Buster Keaton: L’homme qui n’a jamais ri🎥

img365  Joseph Francis Keaton est né le 4 Octobre 1895 de parents comédiens britanniques: Joe et Myra. Il avait un frère et un soeur: Harry et Louise. C’est le magicien Harry Houdini qui  surnommera “Buster”,  celui qui
dès l’âge de trois ans est sur scène avec ses parents. En 1917, il décide de faire du cinéma, rencontre Roscoe “Fatty” Arbuckle et le rejoint dans la Comicque Film corp.  “The butcher boy/Fatty garçon-boucher” est le premier d’une longue série de cours-métrages. Après que “Fatty” soit partit avec la Paramount,  en 1920, Buster devient réalisateur pour la Buster Keaton Comedies fondée par Joseph M. Schenk, qui était le producteur de la série de “Fatty”.
 Ses films furent distribués par la MGM: “The high sign/Malec, champion de tir”,  la série des “Malec” et la série des “Frigo”, “Neighbors/Voisins-voisines”, “The scarecrow/L’épouvantail”(1920),  “The goat/L’insaisissable”, “Day dreams/Grandeur et décadence”, “The love nest”, “The three ages/Les trois Âges” (1923), “Our hospitality/Les lois de l’hospitalité”, “Sherlock Jr”(1924), “The navigator”, “Seven chances”,  “Go west”(1926), “The general/Le mécano de la Générale”(1927).  En 1921, il épousa l’actrice Nathalie Talmadge (soeur de Constance et de Norma), ils auront deux fils: Jimmy et Bob(Buster Jr.).
img366En 1928, il signe un contrat avec la MGM, mais, il doit travailler avec une équipe imposée par le patron du Studio, Irving Thalberg.  Sa créativité et sa liberté furent anéanties. Buster eut quelques succès: “The cameraman”, “The Hollywood Revue of 1929”(192buster9), “buster s’en va-t-en guerre.(1930). En 1932, son mariage est terminé et il se dispute avec Louis B. Mayer, qui le congédie. Il devient alcoolique. De 1933 à 1935,  il fut marié à Mae Scriven Hawley.
Après une cure, il tourne deux films en Europe, puis, signe un contrat avec la firme Educational, pour tourner 16 court-métrages. Il se marie avec Eleanor Norris, en 1940, et tourne dix films pour la Columbia, entre 1939 et 1941. Il fit des rechutes et des cures à répétitions.
 En 1957, il fut conseiller pour le film biographique “The Buster Keaton Story/L’homme qui n’a jamais ri”.  Il reçu un Oscar honorifique, en 1959, écrivit sa biographie, en 1960, “My wonderful world of lapstick” et fit des apparitions dans des films, surtout dans “Boulevard du crépuscule”(1950), “Limelight”(1952), “L’homme du rail” et “Buster rides again”(1965).  Buster Keaton est mort le 1er Février 1966, d’une supposée bronchite qui s’avéra un cancer du poumon.

1 commentaire :