diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Evelyn Brent: Un regard💄

 Evelyn Brent Mary Elizabeth Riggs est née le 20 Octobre 1899 à Tampa(Floride). Sa mère meurt en 1909, C’est son père qui la prend en charge et l’emmène vivre à New-York. Elle devint modèle et étudiait pour devenir
professeur. Un jour, lors d’une visite au World Film Studio à Fort  Lee, on la remarqua et l’engagea pour faire de la figuration, sous le nom de Betty Riggs.  C’est en 1915, qu’elle changea de nom et jouait un rôle dans le film “The shooting of Dan McGrew”, suivi de quelques films.  Suite à la première guerre mondiale, elle partit en vacances à Londres, où elle rencontra l’écrivain de théâtre Oliver Cromwell qui lui offrit un rôle important dans la pièce “The ruined Lady”.  2evel brent

La British Cie lui signa un contrat, qui lui permis de tourner:  “To the death”, Who’s your  neighbor?”,  “The millionnaire’s   double”,   “Raffles”(1917),  “Daybreak”(1918), “The other man’swife”, “Fool’s gold”, “Help help police”, “The glorious Lady”, “Into the river”(1919),  “Sybil”, “The door that was no key”, “Circus Jim”(1921), etc.  Evelyn revint à Hollywood, en 1922, pour épouser le producteur exécutif Bernard P. Fineman et devenir une des WAMPA Baby Stars de 1923. D’abord avec Associated Autors et ensuite, Paramount, Evelyn tourne assez: “Arizona Express”, “The desert outlaw”, “The plunderer”(1924),  “Smooth as satin”, “The dangerous flirt”, “Broadway Lady”, “Lady Robin Hood”(1925),  “The flame of the Argentine”, “The imposter”, “Queen of diamonds” , “The Jade cup”(1926). Elle divorce en 1927 et tourne: “Love’s greatest mistake”, “Blind alley” , “Woman’s ware” et “Underworld/Les nuits de Chicago(1927), “Beau sabreur”, “A night of mystery”, “The dragnet/La rafle”, “The last command/Crépuscule de gloire”, “Interférence”, “His tiger Lady”(1928), “Darkened rooms”, “Woman trap”(1929).
evelyn brentElle fut mariée au producteur Harry Edwards, de 1928 à 1948, et à l’acteur Harry Fox jusqu’à la mort de celui-ci en 1959. À l’avènement du parlant, elle fut cantonnée dans des rôles secondaires, dans des westerns, thrillers, films d’aventures. Elle partit faire du vaudeville, occasionnellement. Quelques films qu’ Evelyn Brent tourna: “Madonna of the streets”, “Paramount of Parade”(1930), “Travelling husbands”(1931), “The crusader”(1932), “Hopalong Cassidy returns”, “Jungle Jim”, “Song of the trail”(1936),  “The last train of Madrid”(1937),  “Mr. Wong detective”, “The last West of Tombstone”, “Sudden Bill Dorn”(1938), “Holt of the secret service”(1941), “The seventh victim”/La septième victime”(1943), “Bowery Champs”(1944),  “Raiders of the South/Les vengeurs du Sud”(1946), “Robin Hood of Monterey”(1947), “Stage Struck”, “The Golden Eye”(1948) et “Again Pioneers”(1950). Elle deviendra agent d’artistes, avant de décéder le 4 Juin 1975.

1 commentaire :

  1. Je ne me souviens pas d'elle c'est dire qu'Elle ne m'a pas marquée !!!

    RépondreEffacer