diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Stephen Boyd: L’Irlandais.🎭

img462 Billy Millar est né le 4 Juillet 1931 à Glengormley (Irlande du Nord), dans une famille de neuf enfants. Ses parents: Martha Boyd et James Alexander Millar qui était un camionneur canadien.
C’est avec le nom de sa mère qu’il commença à obtenir des rôles mineurs au théâtre, après avoir travailler dans les coulisses.
À 20 ans, il embarqua dans un train en direction de Liverpool et Londres. Les porte restèrent closes, il chantait des ballades pour amasser de l’argent, devant les file d’attente des théâtres. L’acteur Michael Redgrave l’engagea pour devenir portier et ensuite ensuite le fit entrer à la Windsor Repertory Company.  Il fit quelques prestations pour la BBC.
img465 En 1955, il tourna dans ses premiers films: “An alligator named Daisy/Un alligator appelé Daisy” et “The man who never was/L’homme qui n’a jamais existé” tourné par la Twenthieth Century Fox qui  lui signa un contrat de sept ans. Il épousa Mariella Di Sarzana, en août 1956; ce mariage dura sept mois et il compris qu’il resterait célibataire. Il tourna: “A hill in Korea/Les échappés de l’enfer” (1956), “Island in the sun/Une île au soleil”, “Seven thumders/Les sept tonerres(1957), “Les bijoutiers du clair de lune”, “The Bravados/Les Bravados”(1958),  “Woman obsessed/La ferme des hommes brûlés”, “Ben-Hur”  (1959) dans lequel il joua le rôle de Messala, celui de sa vie, il obtint un Golden Globe. La MGM sentant les gains racheta son contrat. benhur
Films: '”The big gamble/Le grand risque”(1960), “The inspector/L’inspecteur Philip Dunn”(1961), “Billy Rose’s Jumbo/ La plus belle fille du monde”,  “Venere imperiale/Vénus impériale”(1962), “The fall of the roman empire/La chute de l’empire romain.(1963), “Genghis Khan”, “La Bibbia/La bible”(1964), “The fantastic voyage/Le voyage fantastique”(1965), “Slaves/Esclaves”(1968). Sa carrière commença à battre de l’aile, durant les années 70.  Il débuta  “Cléôpatre” mais fut remplacée par Richard Burton. Il tourna “Hannie Caulder/Un colt pour trois salopards” (1971) et “Kill!/Police Magnum”(1972), ainsi que de nombreux films européens. Comme beaucoup, il se réfugia dans l’alcool. Plus tard, il aura comme projets: “Le piège infernal” et “The wild geese/Les oies sauvages”(1978), mais il ne pourra les concrétisés.
Stephen Boyd est mort le 2 Juin 1977, d’une crise cardiaque, en plein court de golf. Il était marié depuis peu de temps avec sa secrétaire Elizabeth Mills.

2 commentaires :

  1. Hi! Great site! I'm trying to find an email address to contact you on to ask if you would please consider adding a link to my website. I'd really appreciate if you could email me back.

    Thanks and have a great day!

    RépondreEffacer
  2. Hi1 Madison my adress E-mail is :
    blog.cineimmortel@yahoo.ca or contact me via the page CONTACT.

    RépondreEffacer