diaporama

adsense

Susan Hayward: Femme courageuse🎭

Edythe Marrener est née à Brooklyn(New-York), le 30 Juin 1918. Fille cadette de Walter Marener et d'Elle Pearson, elle avait un frère Walter Jr. et une soeur Florence.

Malgré son enfance de garçon manqué,  elle devint cover girl et fit du théâtre à  l’adolescence. Elle apprit la sténographie et le dessin industriel. En 1937, David O. Selznick remarqua sa photo sur la couverture d’un magazine et  la fit venir à Hollywood auditionner pour le rôle de Scarlett dans “Autant en emporte le vent”. Elle n’obtenu pas ce rôle mais plutôt la chance de se perfectionner en suivant des cours durant son petit contrat de six mois à la Warner, la starlette joua dans “Hollywood Hotel” et “Girls on probation”(1938). Pour la Paramount où elle est finalement engagée, Susan tourna: “Beau Geste”,  “Our leading Citizen”(1939),  “1000 Dollars a touchdown”(1941), “Adam had four sons”, “Sis Hopkins”, “Among the living”(1942), “Forest Rangers/La fille de la forêt”, “Reap the wild wind/ Les naufrageurs des mers du sud”, “I married a witch/J’ai épousé une sorcière”, “Star spangled Rythm/Place au rythme”(1942), “Hit parade of 1943”, “Young and willing”, “Jack London”(1943)”The fighting seabees/Les marines attaquent”, “The hairy Ape”, “And now tomorrow/Le bonheur est pour demain”(1944).
En 1944, elle épousa Jess Barker, un jeune acteur qui avait de la difficulté à décrocher des rôles. D’ailleurs, il s’occupa de leurs jumeaux: Timothy et Gregory(1945), alors que Susan tournait et devenait de plus en plus sollicitée. Des films: “Deadline at dawn”, “Canyon passage/Le passage du canyon”(1946), “Smash up/Une vie perdue”, “The lost moment”, “They won’t believe me”(1947), “Taps root/Le sang de la terre”, “The saxon charm”(1948), “Tulsa”, “House of strangers/La maison des étrangers”, “My foolish heart”(1949),”I’d climb the highest mountain”, “Rawhide”, “David and Betsabea/David et Bethsabée”(1951), “With a song in my heart”, “The snows of Kilimandjaro"/Les neiges du Kilimandjaro”, “The lusty men/Les indomptables”(1952), “The President Lady/Sa seule passion”, “Whitle Witch Doctor/La sorcière blanche”(1953), “Demetrius and the gladiators/Les Gladiateurs”, “Garden of Evil/Le jardin du Diable”(1954).Susan reçu deux Golden Globe en 1953: meilleure actrice et actrice favorite.
Jaloux,  Jess usa de violence, ce qui conduisit Susan à faire une tentative de suicide, en 1954. Elle fut sauvée in-extrémis. Elle divorça, l’année suivante, non sans problème, car l’ex réclama la moitié de tous les biens mais aussi la garde des enfants en affirmant que l’actrice était indigne de s’occuper d’eux. Susan fit une deuxième tentative et fut encore sauvée.
De retour à Hollywood, Susan reprit sa carrière en main et tourna:  “Untamed/Quand soufflera la tempête”, “Soldier of Fortune/Le rendez-vous de Hong-Kong”(1955), nominée aux Oscars pour “I’ll cry tomorow/Une femme en enfer”, “The Conqueror/Le Conquérant”(1956), “Top Secret affair”(1957).
Elle rencontra en 1956, l’homme d’affaires Floyd Eaton Chalkley. Ils s’épousèrent l’année suivante et s’installèrent en Georgie. Susan remporta un Oscar  et un Golden Globe pour son rôle dans “I want to live/Je veux vivre”(1958) , “Thunder in the sun/La caracvan vers le soleil”, “Woman obsessed/La ferme des hommes brûlés”, “The marriage go round”(1959), “Back Street/Histoire d’un amour” (1961), “I thank a fool/Choc en retour”(1963), “Stolen hours”(1964), “Where love has gone”(1966),  “The honey pot/Guêpier pour trois abeilles”(1967).
En 1966, l’homme de sa vie mourut subitement d’une hépatite. Elle cessa de tourner, sauf pour dépanner: “Valley of dolls/La vallée des poupées”(1967) et “The Revengers/La poursuite sauvage”(1971).
Susan Hayward est morte le 14 Mars 1975, après avoir combattu une tumeur au cerveau.

2 commentaires :

  1. bonjour Josée,
    Susan Hayward a tourné dans"le conquérant"de Dick powell en 1956.Ce film devint "un film maudit au vrai sens du terme.Il fut tourné dans l'Utah (qui devait figurer le désert de Gobi) non loin du lieu où se déroulèrent les premiers essais nucléaires.Pratiquement tous les participants furent contaminés et moururent du cancer dans un délai plus ou moins rapproché : dick powell,john wayne,susan hayward,pedro armendariz."(source:"50 ans de cinéma américain/B.Tavernier)Ils étaient vraiment inconscients dans les fifties!!

    RépondreEffacer
  2. Oui, J-Etienne, c'est un fait, une supposition ou une coïncidence, difficile de juger. Les plus connus sont morts du cancer, mais les autres qui travaillaient sur ce film? Les statistiques ne sont pas complètes.

    RépondreEffacer