Ann Miller: Reine de Broadway

Elle est née le 12 Avril 1923¸ à Houston (Texas). Comme son père John Alfred (un avocat) voulait un garçon, elle fut baptisée Johnnie Lucille Collier. Lorsque ses parents ont divorcés, elle fut rebatisée Annie. Sa mère, Clara Emma Birdwell, l'ammena en Californie... dès l'âge de neuf ans, elle a dû subvenir aux besoins de celle-ci, sourde et incapable de travailler.

Après avoir pris des cours de claquettes, Annie obtenu des emplois dans divers clubs hollywoodiens, tout en étant encadré à la maison. Puis, en 1937, RKO lui a demandé de signer en tant qu'actrice sous contrat. Bien qu'à peine âgée de 16 ans, elle a réussi à obtenir un faux certificat de naissance et à ajouter deux ans à son âge.
Ses débuts à l'écran étaient dans "New Faces Of 1937", un terme impropre car Miller était le seul nouveau visage. Entre les comédies musicales négligeables, animées par ses routines de danse, elle est apparue dans deux des grands films de la décennie: "Stage door" (1937) et "You Can't take it With You" (1938). Elle a également soutenu les Marx Brothers dans "Room Service" (1938), avant de passer près d'un an à Broadway dans "George White's scandals".
                                                                                         
Pendant la guerre, Ann dansa dans des mini-comédies musicales conçues pour plaire aux troupes, avec des titres comme "Priorities On Parade" (1942)," True To The Army" (1942), "Reveille With Beverly" (1943) et "Hey Rookie" (1944). Dans "Jam Session" (1944), elle danse la  Victory polka, chorégraphiée par Stanley Donen, qui la dirigera plus tard dans" On The Town".

Durant son  mariage avec  Reese Lewellyn Milner, qui n'a duré qu'un an, elle tomba et accoucha de Mary (12 Novembre 1946) qui vécu 3 heures. Elle a signé avec MGM et a eu sa chance de briller dans de meilleurs films. En plus de ses deux solos dans "Easter Parade", elle a eu un élégant duo avec Fred Astaire. Dans "Kiss Me Kate", elle avait quatre numéros splendides.
                                                        

Le directeur de danse Busby Berkeley a rendu hommage aux jambes de Miller dans le numéro "I've got To Hear That Beat", de "Small Town Girl" (1953).

Après deux autres mariages ratés: Bill Moss (1958-61) et Arthur Cameron (1961-62). Ann quitta le cinéma en 1956, mais elle continua de se
                                                                                                          
divertir dans les boîtes de nuit et sur scène. En 1969, ¸a Broadway, elle a repris le rôle d'Angela Lansbury dans "Mame". Dix ans plus tard, elle et Mickey Rooney ont eu un succès dans "Sugar Babies". Elle a chanté et dansé dans ce spectacle pendant neuf ans - à Broadway, en tournée et à Londres - avec une perfection parfaite.

Ann Miller est devenue une favorite sur le circuit des talk-shows américains et une star invitée dans de nombreuses émissions de télévision, y compris "Love Boat" et "Home Improvement". En 1998, elle pouvait encore chanter I'm Still Here, dans Stephen Sondheim's Follies, et, en 2001, elle avait un rôle dans "Mulholland Drive" de David Lynch. Ann Miller est décédée le 22 Janvier 2004 après un cancer du poumon.

Commentaires

Articles par

Articles par
Blogue né en novembre 2010