diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Jean Marais: Profil de Dieu Grec🎭

img158 Jean-Alfred Villain-Marais est né, le 11 Décembre 1913, à Cherbourg. Fils d’un vétérinaire/soldat, Alfred et de Henriette,  qui changea de prénom souvent et s’avéra cleptomane,  il eut un frère Henri.
Élève indiscipliné, il fut renvoyé du collège et devint photographe, caddie de golf et marchand de journaux. Puis, un jour,  il décide de suivre des cours d’art dramatique, mais les débuts sont difficiles.  Jusqu’à ce que Jean Cocteau le découvre  lors d’une audition au Studio Vaquer. Il lui apprendra à jouer de mieux en mieux dans les pièces de Cocteau.
img157 Jean fit de la figuration au cinéma: “L’épervier”(1933), “Le scandale”(1934).  En 1942, il vécu une histoire d’amour de trois ans, avec l’actrice Mila Parély et faillit l’épouser.  Il s’engagea  dans  l’armée et obtenu la Croix de guerre.  Malheureusement, mesdames, ce beau Jean Marais était homosexuel et vivra longtemps avec Jean Cocteau.  Puis, obtient de bons rôles dans des films classiques, de cape et d’épée,  dramatiques et comédies policières: “L’éternel retour”,  “Carmen”(1943), “La belle et la bête”(1948), “Orphée”(1949), “L’aigle à deux têtes”, “Le château de verre”(1950), “Les amants d minuit”(1952),  “Le comte de Monte-Jean Marais Cristo, “Si Versailles m’était conté”1953),  “Napoléon”(1954),  “Bossu”(1959),  “Le testament d’Orphée”(1960),  “Napoléon II”(1961), “Capitaine Fracasse”(1961), puis la série des “Fantômas”(1960 et +) et “Peau d’âne”(1970).  Dans presque  tous ses films, il  effectuait ses propres cascades. Il a prit des risques dans les années 40,  car il n y avait pas Rémy Julienne pour les préparées.
Dans les années 60, le cascadeur Gilles Delamarre est mort dans une cascade que marais a refusé de faire car il ne la sentait pas.
Dans "La belle et la bête",  il y a une scène où il est doublé car il avait été opéré à la jambe.
Dans"Fantomas",  il y a une scène où il s'agrippe à un hélicoptère, ce n'est pas lui,  car l'assurance a été  refusée, en colère, il a quand même tenu à faire la cascade mais ce n'est pas lui à l'écran.
Jean Marais adopta un fils(  Serge Ayala)  au début des années 60. Il tourna pour la télévision:" Joseph Balsamo”(1973), “Robert Macaire”. Il se retira pour peindre, sculpter et jouer au théâtre. Il a écrit des livres: "Mes Quatre Vérités" et "Histoires de ma Vie", "L'inconcevable jean cocteau", "Je l'appelais Monsieur Cocteau", "Mes métamorphoses", des poèmes et "Contes de Jean Marais".


En 1988,  on lui diagnostiqua un cancer de la moelle épinière, mais, il ne le saura jamais, malgré les médicaments et la chimiothérapie, administrés  en 1997, pour une double-pleurésie.  Jean Marais est mort, le 8 Novembre 1998, d’un œdème pulmonaire.

4 commentaires :

  1. Bonjour Josée,

    Homme extrêmement fidèle et d'une sincérité absolue ... Jean Marais eut une deuxième vie avec la sculpture, une activité qui le passionnait, et qui l'a occupée durant toute la dernière partie de sa vie. Il est mort dans le sud de la France, caché de tous et discrètement ... Cet homme avait une grandeur d'âme, et il ne trichait pas ... Merci Josée pour cet hommage, il le mérite vraiment ! MIC.

    RépondreEffacer
  2. primo marais a été fidel par l'esprit mais pas avec son corps, ça c'est pour la petite histoire

    surtout marais a écris plus de 2 livres, 2 fois ses mémoires mais aussi "l'inconcevable jean cocteau", des poèmes et un conte pour enfant
    et il avait un très joli style

    il a pas exécuté toutes ses cascades mais presque toutes, il a prie des risques dans les années 40 car il n y avait pas rémy julienne pour les préparer
    dans les années 60 gilles delamare est mort dans une cascade que marais a refusé de faire car il ne la sentait pas
    dans la belle et la bete il y a une scène où il est doublé car il avait été opéré à la jambe
    et surtout dans fantomas il y a une scène où il s'agrippe à un hélicoptère, ce n'est pas lui car l'assurance a refusé de le doubler, en colère a quand même tenu à faire la cascade mais ce n'est pas lui à l'écran

    si comme moi vous l'appréciez, lisez ses mémoires

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci, pour vos rectifications que j'ai ajoutées au texte.

      Effacer