diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Barbara Stanwyck: La dame du Far-West🐎

Ruby Catherine Stevens est née 16 Juillet 1907, à Brooklyn (New-York), et était la cadette d'une famille de 5
enfants: Laura Mildred(1886-?), Mabel Christine(1890-1930), Viola Maud (1888-?), Malcom / Bert (acteur 1905-64).  Malheureusement, un ivrogne poussa sa mère, qui attendait un enfant,  à l'extérieur d'un tramway en marche, Catherine  MCGee (1870-1911) mourut. Le père, Byron (1864-1919), partit travailler sur le Canal de Panama et abandonna les enfants. C'est la soeur ainée, Mildred,  qui s'occupa  d'elle, pour peu de temps, car elle devint une show-girl.  Ruby et Malcom furent placés dans plusieurs familles d'accueil, puis à l' orphelinat.
Elle fait divers métiers et devint mannequin et chanteuse de cabaret. Elle fut engagée comme chorus girl dans les Ziegfeld follies de 1922 et 1923, elle  fit de la scène à Broadway: «The Noose» (1926), «Burlesque» (1927). C'est à ce moment qu'elle devint Barbara Stanwyck,  suite aux recommandations de son imprésario Willard Mack. Le nom aurait été choisi sur une affiche publicitaire d'une pièce de théâtre, c'est le jumelage du nom de la comédienne (Jane Stanwyck) et du  titre de la pièce «Barbara Frietchi» .
En 1928, Barbara se marie avec Frank Fay, un acteur de vaudeville. Comme elle ne pouvait pas avoir d'enfant, ils adoptèrent Dion Anthony, 10 mois (1932-2006).  Ses premiers films: "Broadway nights" (1927) sous son vrai nom, puis, "The locked door/ La porte fermée" et "Mexicali Rose" (1929).
Peu de temps après, Frank Capra regarde un bout d'essai qu'elle avait fait pour  la
  Warner, sans hésiter, il l'engage pour le film "Ladies of leisure. elle signa un contrat non-exclusif avec la Columbia qui lui permet de travailla pour les autres Studios d'Hollywood. Elle tourna avec Capra : "The Miracle Woman" (1931), "Forbidden/Amour défendu" (1932), "The bitter tea of General Yen/La grande muraille" (1933) et "Meat John Doe/L'homme de la rue" (1941). La carrière de l'actrice prend de l'ampleur, alors, que celle de Frank stagne.
Barbara divorça de Frank, devenu alcoolique, en 1935. Elle se battit pour que celui-ci n'obtienne pas de droit de garde et réussit, mais cela causa un froid entre l'actrice et son fils. Abandonné à son tour, Dion alla habiter chez "oncle Buck", le frère de sa mère. En 1947, Dion fut inscrit à l'école militaire et il s'enfuit. Il se fit arrêter, en 1957, pour possession  et vente de pornographie. Il serait mort en 2006.


Barbara tourna aussi: "Night nurse/ L'ange blanc" (1931), "Baby face/Lilianne" (1933), "Gambling Lady/ Franc jeu" (1934), "The woman in red/ La dame en rouge", "Annie Oakley/ la Gloire du cirque" (1935). Sur le tournage de "His brother's wife/ La fièvre des tropiques" (1936). elle rencontra l'acteur Robert Taylor. La MGM,  Studio de l'acteur, organisa le mariage en 1939, pour cacher la bisexualité de l'actrice. Barbara aurait eu une longue romance de trente ans avec l'actrice Helen Ferguson, toutes les deux étant mariées.
 Elle fut en nomination pour un Oscar pour son rôle dramatique dans "Stella Dallas" (1937). Un passage dans quelques comédies "The Lady Eve/Un cœur pris au piège"," You Belong to Me/Tu m'appartiens", "Ball of Fire/Boule de feu" (nomin. Oscars1941) .Elle excellait dans les films noirs ou dans les rôles dramatiques: "The Great Man's Lady/ L'Inspiratrice" (1942), "Lady of burlesque/L'Étrangleur"  (1943),  "Double Indemnity/ Assurance sur la mort" (nomin. Oscars,1944), "The Strange Love of Martha Ivers/L'Emprise du crime",  "My Reputation/ Le Droit d'aimer" (1946),  "The Other Love/L'Orchidée blanche" (1947), "Sorry, Wrong Number/Raccrochez, c'est une erreur" (nomin. Oscars, 1948), "East Side West Side/Ville haute, ville basse" (1949), " The File on Thelma Jordon/La Femme à l'écharpe pailletée", "No Man of Her Own/Chaînes du destin" (1950), "Clash by Night /Le démon s'éveille la nuit" (1952),  "Jeopardy/La Plage déserte", "Blowing Wild/Le Souffle sauvage", "All I Desire" (1953), "Executive Suite/La Tour des ambitieux" (1954), "There's Always Tomorrow/ Demain est un autre jour" (1956), "Crime of Passion/Meurtrière ambition" (1957),  "Walk on The Wild Side/La Rue chaude" (1962).  Lors du tournage de "Titanic", en 1953, Barbara s'amouracha de Robert Wagner (22 ans), la romance dura 4 ans.
Dans les années 50, Barbara tourna beaucoup de westerns et elle y était excellente: "The Furies/Les Furies"  (1950), "Cattle Queen of Montana/ La Reine de la prairie"(1954), "(The Violent Men/Le Souffle de la violence" (1955), "The Maverick Queen/La Horde sauvage"  (1956) et "Forty guns /Quarante tueurs" (1957). Dans ce dernier film, elle fait ses propres cascades. Barbara et Robert divorcèrent en 1961. Barabara tourna ses deux derniers films en 1964: "Roustabout/ L'Homme à tout faire", "The Night Walker/" Celui qui n'existait pas".
Mais, sa carrière ne se termina pas ainsi, l'actrice se dirigea vers les séries télévisées dans lesquelles elle fit quelques apparitions ainsi que quelques téléfilms. Elle anima son "Barbara Stanwyck Show" (Emmy Awards, 1960-61),  la série "The big valley/La grande vallée" (Emmy Awards, 1965-69), " The Thorn Birds/Les oiseaux se cachent pour mourir" (Emmy Awards,Golden Globe,1983),  "Dynastie- Les Colby"(1985-86). En 1981, elle fut victime d'une invasion de domicile, le voleur lui déroba $40000 en bijoux.  En 1982, on lui décerna un Oscar d'honneur.
Barbara Stanwyck est décédée le 21 Janvier 1990, souffrant d'emphysème et d'une pneumonie.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire