diaporama

adsense

Lupe Velez: Le volcan mexicain🌋


Maria Guadalupe Villalobos Velez est née,  le 18 Juillet 1908,  à San Luiz Potosi(Mexico). Elle fut la fille du général  Jacobo Villalobos qui serait mort au combat et de Josefina Velez, une chanteuse.
Maria avait un frère et deux soeurs. Pensionnaire dans un couvent, c’est plus tard, à quinze ans,  qu’elle deviendra danseuse dans la revue Ran-ta-plan. L’acteur Richard Bennett la remarqua et la fit venir à Hollywood, mais , il ne la prit pas comme partenaire.  En 1927, le producteur Hal Roach l’aperçoit, à son tour, dans une autre revue et l’engage pour jouer dans “Sailors beware/A bord du Miramar” et “The Gaucho/Le Gaucho” , l'année suivante elle fut l'une des WAMPA Baby Stars.  Suivra de nombreux films, dont: “Tiger rose/La tigresse”(1927), “Stand and deliver/Le clan des vautours”(1928), “Lady of  the pavements/Le lys du faubourg”, “Wolf song/Le chant du loup”(1929) avec Gary Cooper qu’elle aurait bien voulu épousé… “The storm” ,  “Helle Harbour”(1930), “The squaw man”(1931),  “Kongo/Congo”, “The half naked truth//La vérité demie-nue”, “The broken wings”(1932).
img075 En 1933,  Lupe épouse l’acteur Johnny Weissmuller, un mariage très orageux.  Elle continue de tourner, mais sa carrière décline: “ Hot pepper/Fille de feu”(1933),  “The moral of Marcus”(1935),  “Gypsy melody” (1936),  “Stardust”(1937)  et “Zandunga”(1938).   Lupe et Johnny divorce en 1939,  puis quittera la MGM pour la RKO, où elle tournera des comédies, dont: “The girl from Mexico”, les “Mexican spitfire” (série de  7 films, 1939 à 1943), “Six lessons from Madame La Zonga” “Honolulu Lu”, “Playmates”(1941) “Ladie’s day”, “Redhead from Manhattan”(1943) et “Nana”(1944).
img077 Lupe aura plusieurs aventures amoureuses  dont  une avec Clayton Moore et la dernière avec un acteur raté autrichien, Harald Maresh/Ramond, qui vivra à ses crochets. Elle tombera enceinte de lui et celui-ci ne voudra pas l’épouser. Un jour,  dépressive, Lupe Velez prépara le scénario de sa mort. Elle fit venir sa manucure, sa maquilleuse  et sa coiffeuse. Ensuite,  elle se vêtit de sa robe blanche brodée de fil argent, avala une bouteille entière de Seconal  et du champagne,  se rendit dans la chambre éclairée de bougies , puis se coucha dans son lit habillé de satin avec un crucifix dans les mains pour s’endormir comme la Belle au bois dormant… Mais la fin n’était pas tout-à-fait comme elle l’avait imaginée… après avoir ingurgité ses comprimés, malade, elle dut se rendre à la salle de bain et est morte la tête dans le bol de  toilette.
Dans sa villa de Los Angeles, Lupe Velez est décédée le 14 Décembre 1944.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire