diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Maurice Chevalier: Le Gentleman souriant🗼

Maurice Chevalier Maurice Chevalier est né le 12 Septembre 1888 à Paris. Victor Chevalier (peintre en bâtiment) et Joséphine Van des Bossche (passementière) auront dix enfants,  mais  trois survivront: Charles, Paul et Maurice.
Le père alcoolique abandonna la famille. Lorsque leur mère fut hospitalisée, pour surmenage, en 1896,  les garçons furent confiés à l’Hospice des Enfants Assistés, quelques temps.


img357En 1899, Maurice quitte l’école pour gagner sa vie… puis, il découvre le cirque, alors “ il rêve de scènes, de pistes et de projecteurs”, comme ses frères. Le petit Chevalier  pousse la chansonnette dans un bistrot du quartier, le Café des trois Lions, en échange d’un café au lait.  Il essaya d’autres métiers: apprenti-graveur sur métaux, menuisier, électricien, peintre sur poupées , il fit quelques court-métrages.  Plus tard,  aux Folies-bergères, il fut le partenaire et  l’amoureux de  Mistinguett,  durant dix ans. En 1914,  la guerre éclate et Maurice part au combat, laissant sur le quai, sa mère et Mistinguett.  Il fut blessé et fait prisonnier au camp d’Alten Grabow, en Allemagne.
En 1927, il épouse Yvonne Vallée, une danseuse.  Il part conquérir Hollywood, en 1928,  avec son canotier, sa canne et son noeud papillon et tourne son premier film “Innocents in Paris/La chanson de Paris”(1929).  Il chante dans des comédies musicales de la Paramount et de la MGM, dont: “The love parade/la parade d’amour”(1929),  “Playboy of Paris/Le petit café”(1930), “The big pond/La grande mare”(1930), “Monkey businness/Monnaie de singe”, “Love me tonight/ Aimez-moi, ce soir”(1932), “One hour with you/Une heure près de toi”(1932),  “A bedtime story/Monsieur Bébé”(1933), “The merry widow/La veuve joyeuse”(1934), “Folies bergères”(1935).  Durant le tournage du “The smiling Lieutnant/Lieutenant souriant”(1931),  il apprend le décès de sa mère.  Il eut une romance avec Marlene Dietrich, qui évidemment, causa son divorce. En 1935, il repart en France, pour chanter et tourner: “Le silence est d’or”(1947), Le Roi”(1949), “Ma pomme”(1950), etc…
img359  Durant, la seconde guerre mondiale, durant sa “tournée” allemande, il accepta de chanter au camp d’Alten Grabow, en échange de la libération de dix prisonniers français, ce qui lui fut accordé. Son  neveu René était aussi prisonnier, mais on refusa de le libéré, car il avait tenter de fuir le camp. Il aida à la protection de la famille juïve de sa compagne du moment, Nita Raya.  Sauvé par le Parti Communiste,  il fut lavé de tout soupçon de collaboration. De 1951 à 1955, il ne pourra aller au USA, car cité comme “dangereux” , après avoir signé l’Appel de Stockholm contre l’armement nucléaire. Il y retourna pour jouer dans: “Love, in the afternoon/Ariane”(1957), un Oscar pour “Gigi”(1958), “Can Can”(1960), “Jessica”(1962),  “Les enfants du Capitaine Grant”
Il lança la chanteuse Mireille Mathieu.  Maurice Chevalier est mort le 1er Janvier 1972.

2 commentaires :

  1. De bien beaux souvenirs ce Maurice Chevalier et de bien beaux films surtout mais un grand charmeur !

    RépondreEffacer
  2. Toute la gouaille de Paname, à l'image d'une Mistinguette ... Un Paris disparu ! MIC.

    RépondreEffacer