diaporama

adsense

Tony Curtis, collectionneur



Bernard Schwartz est né le 30 juin 1925, à New-York. Son père, Emmanuel "Manny" Schwartz était un immigrant juif hongrois, qui abandonna le métier d'acteur pour devenir tailleur. Sa mère était bonne. Ils déménagent plusieurs fois durant son enfance. 
Il avait deux frères: Julius décédé à l'âge de 12 ans heurté par un camion. et Robert, schizophrène, décédé en 1992.
Il a pratiquer plusieurs métiers, avant de servir dans la marine dans un sous-marin pendant la seconde-guerre mondiale . Une torpille bascule sur lui et il est hospitalisé. A son retour, il s'inscrit à des cours d'art dramatique et obtient ensuite son premier contrat à Universal  et joue dans" Criss cross" en 1948. Suivit  du film d'aventures à succès" The prince who was thief" (1951) son premier rôle,. Il épouse Janet Leigh ( 1951 - 62),
ils auront deux filles: Kelly et Jamie Lee.  A ce moment, il tourne dans  des comédies : "No room to the groom"(52), un marin dans "So this is Paris" (55). Drames sportifs: un boxeur dans "The flesh and de fury"(52),"All american"(53),  un coureur automobile dans "Johnny Dark"(54) et "The square jungle"(56).Film  de guerre "Beachhead" (54). Des drames sociaux et biographie: "Houdini"(53), un délinquant dans "Six bridges to cross" (55), et "The black shield Falmouth"(54). Il jouera au côté de Burt Lancaster dans " Sweet smell of success (57). Il sera nominé aux Oscars en 1958, pour le rôle d'un prisonnier raciste enchaîné à un autre prisonnié Sidney Poitier dans " The defiant ones". Suivent "Kings go forth" (58) et "The Vikings".(58). Nous n'oublierons jamais son rôle de travesti dans "Some like it hot" avec bien-sûr Marilyn. Cette même année , " Opérations Petticoat" et "The great imposter"; l'année suivante," Spartacus". Lors de son divorce en 1962,
il songe à quitter le studio, mais interprète tout de même un marines dans"The outsiders".
 Il rencontre et épouse Christine Kauffmann ( 1961 -65) dont il aura aussi deux filles: Allegra et Alexandra. Durant cette période, il sombre dans l'alcoolisme, les pilules et le jeu. Jouera avec Nathalie Wood  dans "The great race" (65) et dans"Sex and the single girl". Le film "The make waves" (65) est un échec ainsi que son mariage. Tony joue dans deux dernières comédies "Boeing, Boeing" (65) et "Not my life you don't" (66), avant de se consacrer à un rôle plus dramatique: "The Boston strangler"(68).
Il se remarie avec Leslie Meredith Allen ( 1968-80) qui lui donne deux fils: Nicholas et Benjamin. On le voit en compagnie de Roger Moore dans la série télévisée "Amicalement vôtre"(70). En 1977, il publie un roman " "Kid Andrew Cody And July Sparrow". Il jouera dans de médiocres productions:  "Treize femmes pour Cazanova"(77),
 "Some like it cool"(77), "That bad news bears go to Japan"(78) et "Sextette"(78) avec Mae West.
Il fera du théâtre. Il fut accusé de possession de cocaïne à Londres en 1985. Après quelques aventures, il annonce son mariage  avec Andria Savio (1984) mais c'était faux. Il fut hospitalisé pour une cirrhose du foie et ensuite fut admis au Betty Ford center, 3 fois.

Collectionneur de femmes,  de voitures antiques,  bottes et de chapeaux. Il se mit à peindre . Il épousa Lisa Deustch , avocate,  (1993- 94). en 1994, il subira un pontage cardiaque, son fils Nicholas meurt d'une surdose d'héroïne . Un dernier mariage avec Jill Vanderberg ( 1994-2010)
qui devient sa veuve , le 29 septembre 2010, alors que Tony Curtis meurt d'une attaque cardiaque.


Aucun commentaire :

Publier un commentaire