diaporama

adsense

Joan Blondell: De la comédie au drame





À New-York, le 30 août 1906, Rose Joan blondell est née pratiquement sur scène alors que sa mère comédienne de revues lui donna naissance après avoir terminer son numéro. 

 Dès l'âge de trois, elle suivait sa mère dans les revues et a gagné son amour pour le show business lors d'une tournée dans le monde avec son père Eddie Blondell. Elle a passé plusieurs années de sa jeunesse vivant en Australie alors que ses parents étaient en tournée. À l'âge de 17 ans , elle avait rejoint une société anonyme et a atterri à New York après avoir remporté un concours de beauté Miss Dallas. Elle est apparue dans plusieurs pièces de théâtre avant de décrocher un rôle à Broadway dans les Ziegfeld Follies. Puis son coup de chance est venu quand elle a été jumelé avec un nouveau venu du nom de James Cagney pour la production Penny  Serenade qui sera reprit au cinéma, les deux comédiens reprenant leurs rôles respectifs dans  "Sinner's holliday"(1930). La Warner lui offrit un contrat de six ans. Jack Warner voulait changer son nom à Inez Holmes, mais elle a refusé.
avec Dick Powell
 En 1931, elle fut l'une des WAMPA Baby Stars.  De 1932 à 1936, elle se marie avec un cameraman George Barnes , un garçon naît, Norman.
Cette chorus-girl tourna 59 films entre 1930 et 1939 dont : "Public enemy" (1931), "Blonde crazy" (1931),  "The crowd roars" (1932),  "Footlight parade" (1933), "Gold diggers of 1933 (1933). Dans  "Dames" (1934) elle joue avec Dick Powell, son mari de 1936 à 1944,  ils auront une fille Ellen. En 1937, sa présence dans "Stand in" avec Leslie Howard est appréciée.


 En 1939, elle quitte la Warner  pour devenir indépendante et jouer des rôles dramatiques et de composition comme dans "Cry havoc" (1943),  "A tree  grows in Brooklyn (1945),  "Nightmare alley" (1947). Elle se remarie avec Michael " Mike" Todd  de 1947 à 1950. Ce mariage fut un désastre émotionnel et financier. Mike était un dépensier lourd qui a perdu des centaines de milliers de dollars dans des dettes de jeu qui les ont conduits vers la faillite, puis,  il la quitta, après avoir dilapider ses économies.   En 1951, elle a été nominé pour un Academy Award pour la meilleure actrice pour son rôle dans "The blue veil" (1950).  Elle a également joué dans "Grows A Tree In Brooklyn"(1957),  "the opposit sex" (1956), "Will success spoil Rock Hunter?" (1957), "The Cincinnati Kid" (1965),  avant de passer à la télévision au cours de la fin des années 1960. Joan a reçu une nomination au Golden Globe pour son rôle de soutien. dans ses deux derniers films: "Grease" (1978) et "The Champ/Le champion" (1979). Elle est morte le 25 décembre 1979 d'une leucémie. 



Aucun commentaire :

Publier un commentaire