diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Elizabeth Taylor: La passionnée

Liz beauté
Elizabeth Rosemond Taylor est née, le 27 février 1932, à Londres. Dès l’âge de 2 ans, elle prend des cours de danse et un an plus tard, danse devant la famille
Royale. En 1939, avec ses parents: Francis Lenn Taylor (vendeur d’œuvres-d’art) et Sara Viola Warmbrodt (Sothern- nom d’actrice), elle déménage aux États-Unis à cause de la guerre qui est déclarée. Son père ouvrit une galerie d’arts dans le Château Elysée d’Hollywood et une journaliste publia un reportage vantant autant la qualité des œuvres présentées que les yeux violets de la petite fille du propriétaire.
ET  Lassie etTom Drake
Liz Conrad H
Nicky

Bien-sûr, les imprésarios de Universal Pictures ne tardent pas à communiquer avec sa mère. Ils l’engagent pour jouer dans la comédie “There’s one born every minute”(1942), mais, le lendemain elle sera cédée à la MGM. Elle y signera un contrat de vingt ans. À la MGM, c’est la mode des films avec et pour enfants et à même le Studios, se trouvait l’école des acteurs: Mickey Rooney, Judy Garland, Lana Turner et plusieurs autres y apprirent les rudiments du métier et aussi Elizabeth. Certains des films de Liz, enfant: “Lassie, come home/Fidèle Lassie”(1943), “National velvet/Le grand national”(1944), “Life with father/Mon père et nous”(1947), “A date with Judy”(1948), “Little women/Les quatre filles du docteur March”(1949).

Liz Michael W
Michael

Ensuite ,commence pour elle les rôles de femme: “Guet-apens”(1949) et “The father of the bride/Le père de la mariée”(1950). C’est cette année qu’elle choisit justement pour se marier avec l’héritier de la chaîne d’hôtel, Nicky Hilton , ce qui durera huit mois. Deux ans plus tard, elle épouse l’acteur Michael Wilding, avec qui, elle aura deux garçons: Michael jr.et Chris. De très beaux films suivent comme: “A place in the sun/Une place au soleil”, “Quo vadis?”(1951), “Ivanhoé”(1952), “Elephant walk/La piste des éléphants”(1953), “Géant” (1956) et une nomination à
Mike  Liz
Mike
Liz Mariéel’Academy Award en 1957 pour “Raintree county/L’arbre de vie”. Liz divorce en 1957 pour épouser Mike Todd. Ils auront une fille, Elizabeth-Frances. Elle sera en nomination pour “Cat on  a hottin roof/La chatte sur un toit brûlant”. Mike meurt dans l’accident de son avion privé (The Liz) au Nouveau-Mexique, la seule fois qu’Elizabeth n’a pu l’accompagner, 13 mois après leur mariage. Elle sombre dans un chagrin, tel qu’elle tombe dans les bras du meilleur ami de Mike, Eddie Fisher, marié à Debbie Reynolds. Nominée aux Oscars pour “Suddenly last summer/Soudain l’été dernier” (1959), elle ne gagne pas. De plus son mariage avec Eddie, cette même année, lui fait perdre des fans, convaincus qu’elle est une briseuse de ménage.

Liz  Richard
Richard

Liz Eddie
Eddie
En 1960, elle commence le tournage de “Cléopâtre”, d’abord à Londres avec comme le metteur en scène Rouben Mamoulian et ensuite, à Rome avec Mankiewicz. Liz est malade et on doit arrêter le tournage. Après avoir passer quelque temps à l’hôpital pour soigner d’une pneumonie, elle gagnera enfin son Oscar pour le film “Butterfield 8”(1960). Six semaines plus tard, le tournage reprend. Tombée amoureuse de son partenaire Richard Burton, ils joueront ensemble dans “Hôtel International”(1963), "The night of the iguana/La nuit de l'iguane"(1964), son mariage sombre en 1964. Neuf jours plus tard, elle convole avec Richard et l’accompagne partout, ils adopteront Maria (1951). Liz et Richard feront du théâtre et tourneront ensemble dans “The sandpiper/Le chevalier des sables”, “Who's afraid Virginia Woolf?/ Qui a peur de Virginia Wolf?”(1965, Oscar de la meilleure actrice), “The taming of the shrew/La mégère apprivoisée”(1966). Liz tourna ensuite de médiocres films. Couple orageux, les Burton divorcèrent en 1974 pour reprendre en 1975 et divorcer définitivement en 1976. Problèmes de santé, de poids(boulimie), d’alcoolisme et d’abus de médicaments ont assombrit sa vie.

Liz John W
John

L’homme politique John Warner la marie en 1976, Elle s’investira dans la campagne électorale de son mari et jouera au théâtre (Little Foxes), en 1981, puis en 1983, avec Burton dans (Private lives). Elle  est opérée à l’hypophyse en 1981 pour maigrir. Autre divorce en 1982, alors que lors de son passage dans le soap “General hospital”, elle ensorcellera le jeune comédien Anthony Geary, qui se ruina en cadeaux. Elle fera, en 1983, une cure au centre Betty Ford pour soigner sa dépendance aux médicaments. Après le décès de son ami Rock Hudson, en 1985, elle devient la porte-parole de l’American Foundation of AIDS Research.  En 1988, elle tourne enfin un film digne d’elle “Toscanini”. Ensuite plusieurs films et séries pour la télévision dont “Le Nord et le sud” en 1985.

Liz Larry
Larry

Trois ans après son mariage avec Larry Fortensky, en Octobre 1991, elle aura un accident de patin et devra se faire remplacer une hanche. Tournera “The Flintstone/Les Pierrafeux” en 1994 et divorcera en 1996. Elle aura un amant de 1993 à 2004, Victor Luna( avocat mexicain). Elle jouera dans le téléfilm “Drôles de retrouvailles” avec ses anciennes rivales Joan Collins et Debbie Reynolds en 2001. Liz termine sa carrière dans une épisode de la série “Dieu, le diable et Bob” en 2003. Dernier amoureux,  Jason Winters (agent, depuis 2007). Diagnostiquée ayant une insuffisance cardiaque et ayant combattu une tumeur au cerveau et de la peau, il y quelques années,  Elizabeth Taylor est décédée le 23 mars 2011.

5 commentaires :

  1. Sans doute la dernière des grandes stars d'Hollywood. sulfureuse et talentueuse
    Bisous
    Olivier

    RépondreEffacer
  2. Oui, Une très grande actrice, il en reste encore mais avec moins de talent que Liz. Elle se donnait corps et âme lorsqu'elle jouait, comme Marilyn dans les désaxés.

    RépondreEffacer
  3. sixofthebest12-01-30 20 h 30

    Yes, Elizabeth Taylor was a rare beauty. One of a kind. I interviewed her once, when she and Richard Burton, made the movie, called "Dr. Faustus".

    RépondreEffacer
  4. Qu'elle femme !
    elle a eu une vie tourmentée, et a cependant donné beaucoup d'affection à son entourage.
    En souvenirs de l'ancien temps,
    Merci beaucoup pour cet article .

    RépondreEffacer
  5. Merci à vous, de commenter.

    RépondreEffacer