diaporama

adsense

Joséphine Baker: Une artiste au trop grand coeur

img712
Un hommage à La Vénus noire, une femme hors de son temps et maman, pas nécessairement une actrice,
plutôt une danseuse, chanteuse et animatrice de revues. Frida Joséphine McDonald est née le 3 juin 1906 à St-Louis(Missouri). Petite, elle était bonne à tout faire. Elle se maria très jeune , avec William Howard Baker(1920 à 1923)et Count Pepito Di Abatino(?) pour pouvoir voler de ses propres ailes. Elle travailla comme serveuse et chanteuse et créa des numéros comiques.
img709
         img710      Joséphine fit une tournée en Europe vers 1925 et participa la (Revue Nègre) avec la troupe Dudley. Les Folie-Bergères  l’engagèrent car elle était provocante, se montrant nue sur scène. George Simenon fut son secrétaire et amant. Après un autre mariage Jean Lion(1937 à 1938), elle épouse Joe Bouillon(1947 à 1960) et adoptera 12 enfants de nationalités différentes. Dans le Périgord, elle aura son coin de paradis, le Château de Milandes,  jusqu'à ce que son mari découragé la quitte. Elle travaillera pour nourrir tous ce monde et entretenir le domaine , mais en vain , elle sera évincée. Grace Kelly l'hébergea avec ses enfants à Monaco avec l'aide de la Croix-Rouge.

Joséphine Baker jouera dans des films, mais n’ étaitimg711 pas très   bonne: “La revue des revues”, “La sirène des tropiques”(1927), “Zouzou”(1934), “Princesse Tamtam”(1935) et “Fausse alerte”(1940). Remariée avec Robert Brady en 1973, Joséphine Baker mourra le 12-Avril 1975 d’une hémorragie cérébrale à Monaco.

 Elle aura des funérailles militaires, pour ses prises de positions et ses activités: Elle fut résistante et agente de renseignements lors de la guerre 1939-1945( lors de ses déplacements, elle pouvait obtenir des informations sur la position des troupes allemandes). Joséphine obtenu la croix de Lorraine en 1943 et on la fit sous-lieutenant des troupes féminines auxiliaires de l'armée de l'air française. Obtenu la médaille de la résistance en 1946. Dans les années 50, Elle se battit pour le droit civique et pour l'intégration des noirs. En 1963, elle participa vêtue de son uniforme de l'armée à la Marche de Washington. Le but: obtenir davantage d'emplois et de liberté pour les noirs. 1968, elle participa à la Marche de soutien à De Gaulle.



Un article intéressant:
http://movie-musical-world.blogspot.com/2009/03/josephine-baker-la-venus-debene.html
Très long  article détaillé, si vous avez le temps et la patience: http://migrateurs-transatlantique.pagesperso-orange.fr/josephine_baker.htm

2 commentaires :

  1. J'ignorais les funérailles militaires. C'était quoi ses "prises de positions" ?
    Bisous
    Olivier

    RépondreEffacer
  2. @ Pinupmania, J'ai rajouter les infos demandées à la fin de mon article. Bye!

    RépondreEffacer