diaporama

adsense

Louise Brooks: L'entêtée💙

img362 Louise Brooks est née le 1906, à Whichita(Kansas). Ses parents: Leonard Porter Brooks (avocat) et Myra Rude ont eus quatre enfants: Louise, Martin, Theodore et June .
À dix ans, Louise suivait des cours de danse et se produisait dans des Clubs ou Kermesses du Kansas. En 1921, elle déménagea à New-York avec une amie de la famille, Alice Mills, pour suivre des img364 cours de danse, de diction(pour se débarrasser de cet accent du Kansas) et de théâtre, aller voir des pièces de Broadway. C’est sa mère qui créa cette coiffure légendaire, ensuite elle fut engagée dans la pièce “George White’s scandals”(1924) et devint une Ziegfeld Girl.
img363 Walter Wanger ( de la Paramount)la remarqua et l’engagea dans “Street of forgotten men/Le roi des mendiants”(1925) et “The american Venus”, “A social celebrity/Au suivant de ces messieurs”,  “It’s the old army game/Un conte d’apoticaire”, “The show-off/Moi”, “Just another blonde”, “Love’em and leave’em/Le galant étalagiste”(1926). Elle reçu des offres de la Paramount Pictures et de la MGM et demanda conseil à son ami Walter, qui lui suggéra de choisir MGM.  Louise fit le contraire. Louise épousa le metteur en scène Edward Sutherland, en 1926. Son mariage dura deux ans seulement.  Elle tourna quelques films avant d’avoir un immense succès pour “A girl in every port/Une fille dans chaque port” , “Beggars of live/Les mendiants de la vie”(1928) et “The canary murder case”(1928). Elle refusa que le Studio ampute son salaire, à l’avénement du parlant, ce qui lui occasionna la perte d’un contrat. img364
Elle partit tourner en Allemagne: “Loulou” et “Journal d’une fille perdue”(1929), puis en France: “Prix de beauté”.  La Paramount la  rappela pour refaire la version parlante“The canary murder case” mais elle refusa,  on lui envoya un représentant et un contrat, mais Louise leur céda les droits et ils engagèrent Margaret Livingston pour faire sa voix. La Paramount répandit la rumeur, qu’elle s’était départit de Louise, parce qu’elle ne valait rien pour le parlant.  Elle revient à Hollywood et est mariée à Deering Davies, de 1933 à 1937.  Elle joua de petits rôles, tout de même, dans: “The public enemy/L’ennemi public”(1931), “Empty saddles”(1936), “When you’re in love”, “King of Gamblers”(1937) et “Overland Stage Raiders”(1939). Elle se retira à New-York et publia son auto-biographie “Louise Brooks par Louise Brooks”(1983,  que je lis présentement). Elle devint vendeuse au magasin Saks de New-York, avant de devenir scénariste.
 Louise Brooks est morte le 8 Août 1985, d’une crise cardiaque, après avoir souffert d’emphysème et d’arthrite.

2 commentaires :

  1. Je m'excuse j'ai supprimer le commentaire de Suzanne par erreur. Elle me disait que Louise Brooks n'avait pas souvent changer de coiffure. Pour répondre, non, malgré que j'ai vu une photo, où elle a les cheveux frisés.

    RépondreEffacer
  2. Je confirme. Une de mes actrices fétiches. C'est pourquoi j'aime aussi Valentina et Histoire d'O de Guido Crépax.
    Bises
    Olivier

    RépondreEffacer