diaporama

adsense

Donald O'Connor: Né pour le spectacle🎼

Donald David Dixon Ronald O'Connor est né le 18 Août 1925 à Chicago (Illinois). 7e enfant de John Edward « Chuck » O'Connor et Effie Irene Crane qui étaient des artistes de cirque et de vaudeville.

Son père meurt d'une crise cardiaque alors que Donald n'a pas encore 2 ans.
En 1937, il fait ses débuts à l'âge de 12 ans dans le film "Melody For Two" avec ses deux frères Jack et Billy, mais sa scène est coupée au montage.

Dans "Sing You Sinners/Bébés turbulents" (1938),   Donald incarne le jeune frère de Bing Crosby et de Fred Mac Murray. Le coté effronté et débonnaire du gamin à la bouille criblée de taches de rousseur éclate à l’écran et le trio qu’il forme avec les deux célèbres acteurs est vraiment sympathique (notamment quand ils entonnent ensemble l’entraînant «Pocketfull of dreams » et que Donald danse les claquettes avec son petit accordéon). Suite à quelques films, il tourne "Sur les pointes /On Your Toes" (1939). Son frère Billy mourra de la scarlatine en 1939, ce qui obligea Donald à quitter le cinéma temporairement pour continuer les tournées familiales.
Gwen
En 1942, Donald est redécouvert par Hollywood. Il rejoint les Jivin' Jacks and Jills, une troupe de jeune danseurs âgés de 12 à 17 ans formée par les studios Universal. Donald se distingue rapidement avec sa partenaire Peggy Ryan.
En 1943, il est enrôlé dans l'armée et présente alors plus de 3 000 spectacles pour les troupes américaines. Il participa au "Hollywood parade/ For the boys". En 1944, à la veille de finir son service le 7 février, Donald épousa Gwen Carter, actrice et amour d'enfance âgée de 17 ans.  Ils ont une fille Donna Gwen en août 1945. 
La firme Universal tente de distribuer Donald, devenu adulte, dans des films à plus gros budget (la firme qui vient de changer de direction décide en effet de réduire la production des séries Z). Il tourna "Something In The Wind /Chansons dans le vent" (1947)  et "Nous... les hommes /Yes sir that’s my baby "  (1949). C’est alors qu’il entame le tournage de la très lucrative série comique "Francis, the talking mule/ 
Francis, le mulet qui parle ". Ce fut un tel succès que cinq suites sont tournées jusqu'en 1955. Il ne tourne cependant pas dans le 7e et dernier épisode, "Francis In The Haunted House", excédé par ce rôle (après le 3e film, la mule recevait plus de courrier de fans que lui).

.

En 1952, Donald O’Connor est engagé par Gene Kelly pour le film qui fera sa gloire : le fameux "Chantons sous la pluie/Singing in the rain" pour lequel, il gagna un Golden Globe. Il retrouva Debbie Reynolds dans "Cupidon photographe". " Call me Madam/ Appelez-moi Madame" "(1953)  est probablement le meilleur musical de Donald.
Dans " There's No Business Like Show Business/ La joyeuse parade"  (1954), il forme un curieux couple avec Marilyn Monroe. La même année, une pneumonie l’oblige à renoncer à Noël blanc (Danny Kaye le remplacera).  Il divorça en 1954, après avoir appris que sa femme fréquentait Dan Dailey et il quitta Universal, en 1955. Il tourna sa dernière comédie musicale "Anything Goes" (1956).
 En 1956, il épousa Gloria Noble, dont il eut trois enfants: Alicia (1957), Donald Frederick (1960), Kevin (1961).
Gloria
L'ère des comédies musicales tirant à sa fin, il est bien obligé de se contenter de films non musicaux comme une biographie de Buster Keaton dans "L'homme qui n'a jamais ri"  (1957). Il se tourne aussi vers la télévision:  "L’île fantastique", "Hôtel" , " Arabesque/ Elle écrit au meurtre"; et la scène: shows avec Debbie Reynolds. Il joua le rôle d'Aladin dans " Les Mille et Une Nuits" (1961). On a pu le revoir sur grand écran en prof de danse dans "ragtime" (1981) dans "La croisière aventureuse " avec Jack Lemmon et Walter Matthau.
 Les dernières années de sa vie, de gros problèmes de santé l’obligeront à ralentir ses activités et annuler des représentations. En 1994, il échappa de peu à un tremblement de terre que faillit faire glisser sa maison dans un précipice. Son dernier film fut "La croisière galère/Out to Sea" (1997).
Donald O’Connor est décédé le 27 Septembre 2003 et laisse 4 enfants.
Comme il le disait « il est né et a été élevé pour distraire le public » : mission parfaitement accomplie.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire