diaporama

Articles par

Articles par

adsense

Michèle Morgan: Avec ces yeux là 👜


Simone Renée Roussel est née le 29 février 1920 à Neuilly-sur-Seine. Aînée des quatre enfants de
Louis Roussel, chef de service dans une maison d’exportation de parfum, et de Georgette Payot:
Paul, Pierre et Hélène. Son père se trouve au chômage après la crise de 1929. En 1933, il installe sa famille rue de la Barre à Dieppe, où il reprend le fonds de commerce d'une épicerie, mais fait faillite deux ans plus tard. En 1935, elle décide d'aller à Paris avec son frère cadet, Paul, et s'installe chez ses grands-parents à Neuilly; par l'intermédiaire d'agences de casting, elle obtient son premier rôle comme figurante dans "Mam'zelle Mozart" et suivit des cours de René Simon, le fondateur de l'école d'art dramatique à Paris. Après un essai concluant, le milliardaire suisse Max Stoffel, producteur du film de Marc Allegret " Gribouille", insiste pour lui confier le premier rôle féminin. Elle signe son premier contrat. Le film est un succès. La RKO lui propose un contrat à Hollywood. À la fin de 1937, elle tourne "Orage" avec Charles Boyer. 
Elle est devenue une actrice bien connue quand elle a joué dans "Le Quai des brumes" (1938) avec la star française Jean Gabin. Lorsque l' Allemagne envahit la France en 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale,  Jean Gabin est mobilisé à Cherbourg dans la marine nationale. Il obtient une permission exceptionnelle pour terminer le film "Remorques" qu'ils tournent ensemble. Ils partent tous les deux pour Hollywood.
 En 1942, elle tourne un bout d'essai pour le rôle principal de "Soupçons", le film que prépare Alfred Hitchcock ; elle n'est pas retenue à cause de son anglais insuffisant. Elle tourne cependant " "Joan of Paris/ Jeanne de Paris" (1942), "Two tickets to London/ Rencontre à Londres" (1943), "Passage to Marseille/ Passage pour Marseille" (1944), "The chase/ L'évadée" (1946) et "The fallen idol/ Première désillusion" (1947).
Après avoir rompu avec Jean Gabin, elle épouse William Marshall, dont elle a un fils, Mike Marshall (1944-2005). Elle a fait construire une maison à Los Angeles au 10050 Cielo Drive, qui est devenu célèbre comme le site des meurtres de Sharon Tate et ses amis, par la famille Manson. en 1969. De retour en France après la guerre, elle a continué à travailler pour les deux prochaines décennies. En 1946, elle a joué dans le drame religieux de Jean Delannoy  "Symphonie pastorale". Pour son rôle, elle a remporté le prix de la meilleure actrice au premier Festival de Cannes en 1946. En 1948, elle divorce de William Marshall, puis épouse le 6 février 1950 l'acteur Henri Vidal.
Sa carrière se poursuit en France: " Le château de verre", "L'étrange Madame X" , "Maria-Chapdelaine"  (1950), " Les orgueilleux" (1953), "Napoléon" (1954), "Les grandes manœuvres" (1955), "Marie-Antoinette, Reine de France", " Si Paris nous était conté"   (1955), " Menschen im Hotel/ Grand Hôtel" et "Les scélérats" (1959).  Après la mort d'Henri Vidal en 1959, elle devient la compagne du cinéaste Gérard Oury avec qui elle avait jouer dans "Le Miroir à deux faces" (1958).  Quelques films:  "les lions sont lâchés"  (1961), "Landru", "Un coeur gros comme ça"  (1962) et "Les pas perdus" (1964).

Gérard
Michèle Morgan a reçu de nombreux prix au cours de sa carrière la Légion de la France d'honneur en 1969 et un César d'honneur pour sa contribution au cinéma français en 1992. Elle a également remporté la carrière Lion d'Or à la Mostra de Venise festival en 1996.
Elle revint dans "Le Chat et la Souris" (1975) et participa aux documentaires: "Jacques Prévert" (1977) et "Carné, l'homme à la caméra" (1985) . Elle créa sa propre ligne de Cravates fabriquées avec des soies choisies, à la fin des années 70.
Elle apparue dans " Robert et Robert" (1978),  "Un homme et une femme : vingt ans déjà" (1986) et
"Stanno tutti bene/  Ils vont tous bien !" (1986).
Michèle devint artiste-peintre et fit une exposition personnelle à Paris en 2009.  Michèle Morgan est morte le 20 décembre 2016.


1 commentaire :

  1. une grande dame du cinéma français, merci Josée pour ces intéressantes informations !

    RépondreEffacer